Ville de Mouans-Sartoux

dimanche, 23 04 2017

Lieux à découvrir

   

Le château de Mouans-Sartoux

Construit à la fin du XVème ou au tout début du XVIème siècle le Château de Mouans est resté la propriété des Grasse jusqu'en 1750 puis des Villeneuve. Après la Révolution il passa aux Durand de Sartoux, puis aux Peguilhan.

Au cours de l'histoire il connut de nombreuses infortunes. Il fut assiégé durant les guerres de religion ; le seigneur d'alors, Pompée de Grasse était un réformé. Il fut assassiné dans son château de Bormes en 1589. A Mouans, sa veuve résista au siège du Duc de Savoie en 1592.

En 1707, lors de la Guerre de la Ligue d'Augsbourg, le château fut une nouvelle fois assiégé par les troupes austropiémontaises. Son seigneur, Alexandre de Grasse y fut gravement blessé et le château pillé.

Au cours de la révolution, le château de Mouans subit le sort de bon nombre de demeures seigneuriales. C'est la «bonne ville de Grasse» qui détruira en grande partie le château de Mouans.

Après avoir racheté le château, au début du XIXème siècle, la famille Durand de Sartoux va le réabiliter.

Des travaux de reconstruction sont entrepris. Il sera reconstruit suivant les plans d'origine. Il conservera ainsi son architecture triangulaire, ses trois tours, sa cour intérieure. Inauguré en septembre 1990, l'Espace de l'Art Concret, installé dans le château de Mouans, a été créé dans un but de sensibilisation du public le plus vaste à l'art d'aujourd'hui.

Le visiteur pourra admirer outre le Château acquit par la commune, les fontaines, l'ancienne chapelle Saint-Bernardin des Pénitents blancs, la place de la mairie et de l'église avec leurs arbres dispensant une ombre accueillante, les ruelles fleuries aux façades repeintes à l'ancienne.

Il pourra aussi faire de superbes promenades à flanc de colline ou suivre les chemins balisés dans une campagne typique de l'arrière-pays méditerranéen.

L'espace de l'art concret

Inauguré en 1990, l'Espace de l'Art Concret est né de la rencontre et de la volonté de deux collectionneurs, Sybil Albers et Gottfried Honegger, et du maire de Mouans-Sartoux, André Aschieri.

Depuis ses débuts, ce projet artistique et culturel est lié à l'éducation du regard. La programmation d'expositions thématiques permet une réflexion sur l'art et la société ainsi que des confrontations entre les diverses formes d'expressions artistiques. La place essentielle accordée à la pédagogie permet de sensibiliser le public le plus vaste à l'art d'aujourd'hui. Les Ateliers pédagogiques créés en 1998 répondent à la question de l'éducation artistique des jeunes publics. L'objectif est « apprendre à regarder car regarder est un acte créatif » (Gottfried Honegger).

L'Espace de l'Art Concret développe son action autour de trois pôles : la conservation et la valorisation de la Donation Albers-Honegger, la programmation d'expositions temporaires dans la Galerie du Château et l'action pédagogique dans les Ateliers pédagogiques et le « Préau des enfants ».

Sybil Albers et Gottfried Honegger ont voulu rendre leur collection accessible au public. Mise en dépôt auprès de la ville de Mouans-Sartoux dans un premier temps, cette collection a fait l'objet d'une donation à l'Etat français en 2000.

Cette première donation a été complétée par une importante donation d'œuvres personnelles de Gottfried Honegger en 2001 et de plusieurs ensembles d'œuvres en 2002, 2004 et 2005.

Cette collection, augmentée d'importantes donations complémentaires (telles que les Donations Aurelie Nemours et Catherine et Gilbert Brownstone), a désormais trouvé place dans un bâtiment signé par les architectes suisses Annette Gigon et Marc Guyer.

Ces différentes donations réunies sous la dénomination « Donation Albers-Honegger » sont entièrement dévolues à l'art abstrait, géométrique ou construit et offrent une vision élargie de l'art concret.

www.espacedelartconcret.fr

Musée « reflets d'un monde rural »

Ce musée ethnographique créé dans les anciennes écuries du Château permet de découvrir ou redécouvrir les activités traditionnelles du pays grassois de 1900 à 1950.

Il présente deux salles d'exposition et a été réalisé grâce aux dons des familles mouansoises, sollicités par Mado Giraud et rassemblés depuis plusieurs années par le Centre d'Activités Culturelles Occitanes.

Dans la plus grande des salles, un moulin à huile a été remonté, autour de lui sont présentés différents objets se rapportant à l'huile, à l'olivier et à la vigne, activités économiques traditionnelles de Mouans-Sartoux à cette époque.

Dans l'autre salle, c'est la culture de la fleur, de la plante à parfum, qui est présentée. De grands posters illustrent chacune des activités, tirés à partir de photos prêtées par les Mouansois.La troisième salle, récemment créée, présente une cuisine et une chambre à coucher d'époque qui ont été reconstituées, agrémentées d'ustensiles qui ont servi aux métiers du début du siècle dernier.

Le musée est ouvert au public tous les jours (sauf le lundi en hiver).

Découvrez en détail l'histoire de ce musée et de ses objets lors des visites commentées gratuites

du village, organisées par l'Office de Tourisme (sur inscription au + 33(0)4 93 75 75 16).

Les Jardins du musée international de la parfumerie (ex-Bastide du parfumeur)

Installés au cœur des champs des plantes à parfum traditionnellement cultivées dans le Pays de Grasse, les Jardins du Musée International de la Parfumerie s'inscrivent dans le projet de territoire mené par la Communauté d'agglomération Pôle Azur Provence et deviennent ainsi le conservatoire de plantes à parfum du Musée International de la Parfumerie de Grasse, un espace naturel témoin du paysage olfactif lié à l'agriculture locale.

Situés au pied de la cité aromatique, ces jardins botaniques de 2 hectares proposent une promenade délicieuse et parfumée parmi les champs de roses de mai, de jasmin, d'orangers, de tubéreuses, de violettes et tant d'autres.

En parallèle, les Jardins du Musée International de la Parfumerie font place aux champs de culture à l'ancienne, fidèlement reconstitués et entretenus le plus naturellement possible. Une occasion de surprendre une flore et une faune préservées dans leur

richesse.

Le soir, dans la fraîcheur retrouvée, les fleurs exhalent le maximum de senteurs : c'est un moment exquis dont le souvenir s'inscrira pour longtemps dans les papilles olfactives et un moment privilégié pour se sentir au plus près de la nature.

Les Jardins du Musée International de la Parfumerie enchantent le public par son spectacle botanique et ses fragrances envoûtantes.

La visite est accessible à tous et sont à la portée des personnes handicapées, des seniors et des parents avec poussettes...

Chacun peut y prendre son temps, pique-niquer dans un cadre unique olfactif à l'ombre des cyprès.

Animations

Des visites guidées à thèmes et ateliers pour les familles et enfants sont proposés toute l'année (informations au 04 93 36 80 20).

Visite guidée gratuite chaque samedi à 14h00 (durée de la visite : 1h30/sauf pendant la période de fermeture)

Mercredi, samedi, toute l'année de 14h30 à 17h00 : Accompagnés d'un médiateur, les enfants peuvent venir fêter leur anniversaire dans un cadre original autour des mystères des plantes à parfum ou des traditions provençales : visites interactives, atelier amusant pour terminer par un goûter festif. A partir de 6 ans révolus
(Informations au 04 93 36 80 20 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Accès :

Les Jardins du MIP sont situés à 1 km de la gare de Mouans-Sartoux.
On peut s'y rendre en bus (arrêt Les Jardins du MIP Lignes Sillages Gare SNCF 22.26.28) ou en voiture
(parking gratuit de 150 places)

Les Jardins du MIP
979, chemin des Gourettes
06370 MOUANS-SARTOUX
Horaires et tarifs sur le site internet :
www.museesdegrasse.com
Tél. +33 (01) 4 92 98 92 69
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Haut de page

Com