Ville de Mouans-Sartoux

dimanche, 19 11 2017

 Les actions du service enfance

   

Une politique éducative globale

L'éducation d'un enfant est une aventure extraordinaire, elle se partage entre sa famille, l'école, le centre de loisirs, le secteur associatif et autres partenaires éducatifs.
L'action de la commune en faveur des enfants ne se limite donc pas au secteur scolaire mais s'étend aussi aux domaines de l'urbanisme, de la construction des équipements sportifs et culturels, des plans de déplacement en ville...

enfance8

Ville amie des enfants

En juin 2004, Mouans-Sartoux a signé la charte "Ville Amie des Enfants" :
elle est devenue ainsi la première commune du département à entrer dans le réseau national et européen des Villes Amies des Enfants.
De cette façon L'UNICEF et l'Association des Maires de France ont récompensé les efforts consentis par les élus mouansois afin de faire de leur commune une ville facile à vivre pour les enfants et ont souligné la qualité de la politique éducative globale mise en oeuvre depuis de nombreuses années, encourageant les services municipaux à faire part de leur expérience aux communes de France amies des enfants.

Que fait une ville amie des enfants ?

Entrée dans le réseau Ville Amie des Enfants, Mouans-Sartoux s'engage à :

  • Rendre la ville toujours plus accueillante et accessible aux enfants et aux jeunes, à améliorer leur sécurité, leur environnement, leur accès à la culture et aux loisirs
  • Promouvoir l'éducation des enfants et des jeunes au civisme et leur insertion dans la vie de la cité par leur participation à des structures adaptées où ils seront écoutés et respectés
  • Faire connaître la situation et la vie des enfants dans le monde afin de faire progresser un esprit de solidarité internationale
  • promouvoir la connaissance de la convention internationale des droits de l'enfant.

Les actions mouansoises :

L'ensemble des actions développées à Mouans-Sartoux en faveur des enfants et des jeunes s'articulent autour de quelques axes majeurs :

  • Une ville accueillante et agréable à vivre pour tous (maîtrise du développement urbain, protection des espaces verts, lutte contre le "tout routier", concentration des crèches, des écoles et des équipements sportifs et culturels en centre ville, installation d'aires de jeux, etc.)
  • L'éducation et la prévention au cœur des priorités (bâtiments scolaires de qualité et en bon état, accès privilégié aux nouvelles technologies, contrats Enfance et Temps Libre, Maison des Jeunes, lutte contre le chômage des jeunes, etc.)
  • Un environnement protégé et une alimentation saine ("Marchons vers l'école", développement des pistes cyclables, lutte contre la pollution de l'eau et de l'air, 1 cuisine par école, de la nourriture bio et sans OGM dans les restaurants scolaires, signature du Programme National Nutrition Santé, etc.)
  • Sport et culture pour une vie équilibrée (école des sports, développement des pistes cyclables, mise à disposition d'équipements sportifs de qualité, musée d'art concret pour apprendre à regarder, musée pour l'art des enfants "le préau", festival des arts plastiques des enfants, festival du livre, printemps musical, fête de la musique et concerts, soutien aux projets "école au cinéma" et "collège au cinéma", etc.)
  • Une participation active des jeunes à la vie de la cité (conseils d'école d'enfants, conseil de ville des enfants, etc.)
  • La mobilisation pour des causes justes et généreuses (tri sélectif, protection de l'environnement, lutte contre l'insécurité routière , etc.)
  • Connaître et faire connaître les droits de l'enfant
  • Solidarité internationale ("1% solidarité" de la régie des eaux, soutien aux associations humanitaires de la commune, solidarité avec le Tibet , etc.)
  • Sur la voie d'une consommation éthique (motion sur la consommation éthique, délibération visant à protéger les forêts tropicales, adhésion à la charte "500 villes s'engagent pour le commerce équitable", participation au programme européen Procura+ pour les achats publics responsables, etc.).

Par ailleurs, Mouans-Sartoux s'est engagée dans une démarche d'Agenda 21, couplée avec l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme ce, afin de répondre aux préoccupations constantes de la commune en matière de développement durable et de formaliser les actions déjà mises en place sur le territoire communal (cheminements piétons et cyclables, "Marchons vers l'école", logements sociaux, tri sélectif, etc).

Le conseil de ville des enfants :

Installé pour la première fois en novembre 2004, à l'occasion de la célébration de la journée internationale des Droits de l'enfant, le Conseil de Ville des Enfants réunit, trois à quatre fois par an, 15 enfants des écoles, élus démocratiquement par leurs camarades, aux côtés du maire, de deux élus, de la responsable du service enfance, de la responsable du centre de loisirs et d'un représentant de "l'UNICEF - Ville Amie des Enfants".

Les animateurs du CLSH se chargent d'organiser les élections dans les écoles et d'accompagner les enfants dans la formulation et la réalisation de leurs projets.

Les objectifs sont d'amener les jeunes Mouansois à devenir citoyen-acteur dans sa ville à travers une démocratie participative, d'assurer aux enfants une formation citoyenne en pratiquant les élections, la consultation des électeurs, la représentation au cours des séances du conseil de ville et le compte-rendu aux électeurs à l'issue des conseils et de permettre aux enfants de prendre leur part de responsabilité et de tavail dans la vie de la collectivité.

2004/2005 :

  • Aboutissement de certains projets initiés par les délégués du conseil de ville des enfants (installation de Toutounettes dans la forêt de la Grand Pièce ; réalisation de panneaux informatifs sur les thèmes de la pollution et de la prévention des feux de forêt ; rencontre avec la présidente de Mouans Commerce en vue de réunir autour d'un label les commerçants soucieux de réserver un bon accueil aux enfants) et l'évocation de pistes de réflexion concernant les abri-bus ou la solidarité inter-génération.

2005/2006 :

  • Les délégués du conseil de ville des enfants ont développé des actions de solidarité et réalisé divers objets mis en vente lors des différentes manifestations organisées par la commune. Ils ont ainsi récolté 325 € reversés sous forme de dons aux associations "Terre d'Azur" et "Méditerranée Afrique Solidarité".
  • Le conseil de ville s'est interrogé aussi sur les infrastructures de la ville et les moyens des les rendre encore plus agréables. Cette réflexion a donné lieu à l'établissement d'un meilleur relationnel entre les enfants et les adolescents fréquentant le skate parc, ainsi qu'à la réalisation de travaux sur ce site (marquage au sol et numérotation des lignes, réparation de la fontaine, réparation du trou dans le grillage, etc).
  • Les jeunes élus ont envisagé par ailleurs la mise en place de panneaux d'expression libre dans la ville et proposé l'organisation d'une journée à vélo pendant laquelle les voitures seraient interdites de circulation dans Mouans-Sartoux.

2006/2007 :

  • Les délégués ont obtenu la mise en place de panneaux d'expression sur trois lieux de grand passage (mairie, poste, médiathèque) leur objectif étant de sensibiliser les adultes sur leur vision et analyse de problématiques tel que les économies d'énergie, le respect des droits des enfants, l'intégration des enfants porteur d'handicap dans les différentes structures, les dangers que peut représenter Internet, ......
  • Afin de parfaire leur présentation, les délégués ont rencontré une professionnelle de la communication ce qui leur ont permis d'acquérir des connaissances pour la mise en valeur des messages qu'ils souhaitent faire passer à leurs concitoyens.
  • Une ouverture vers l'ensemble des enfants a pu se concrétiser en proposant à chacun d'entre eux de voter l'une des trois propositions pour leur repas de Noël.
  • L'ensemble des délégués a été invité à la présentation de l'exposition sur le travail des petites filles dans le monde ; ce moyen a permis à chacun d'entre eux d'évaluer précisément la différence entre les pays signataires de la chartre des droits de l'enfant et les autres !
  • Les futurs projets ont déjà été évoqué : une forte volonté de rencontre et de projets à réaliser avec des enfants porteur d'handicap, des actions mettant en exergue l'importance d'une alimentation saine et équilibré (référence au droit à la nutrition) et l'importance des activités sportives dans les temps de loisirs. " Un esprit sain dans un corps sain " tel sera la devise de nos futurs délégués !

2007/2008 :

  • Deux thématiques ont particulièrement émergé lors de cette année scolaire : le handicap d'une part, le sport d'autre part. Autour du thème Différents mais ensemble, le conseil de ville des enfants a organisé de nombreuses rencontres avec des enfants handicapés. Avec, en point d'orgue, le parrainage d'un enfant de l'IME les Noisetiers par chaque membre du conseil de villes des enfants. Autre moment fort : la journée Sport ensemble proposée en fin d'année scolaire sur la stade Rebuttato, avec la participation de l'association Commet, où jeunes handicapés et valides ont partagé d'intenses moments de partage et de joie autour de nombreux ateliers. Toujours à l'initiative de la municipalité et de l'association Commet, près de 400 enfants ont été réunis au gymnase municipal lors d'une immense chorale où se sont mêlés écoles et IME des communes de Mouans-Sartoux, La roquette-sur-Siagne et Mougins, toujours sous la bannière Différents mais ensemble.
  • Second thème : le projet tous en selle dont le but est d'inciter les familles à se déplacer à vélo à travers la commune. Outre les bénéfices sur la santé, les enfants ont ainsi mieux découvert la commune et proposer de nombreux projets, notamment en matière de voirie et de sécurité routière. L'année 2007-2008 aura également été marquée par l'aboutissement du projet des jardins pédagogiques dans les écoles Aimé-Legall et François-Jacob. Les écoliers ont ainsi la possibilité, au coeur de leur établissement scolaire, de sentir et d'observer la nature. Et parfois, même, de manger les fruits et les légumes patiemment cultivés.

2008/2009 :

  • Trois projets ont été développés cette année : en premier lieu, nous avons continué à créer des messages pour les panneaux d'information du conseil de ville des enfants. Deuxièmement, nous avons mené des actions pour financer un don à une association humanitaire qui permettra une campagne de vaccination. Enfin, nous avons travaillé sur les déplacements actifs : cette action à abouti à la participation à la biennale Les jeunes dans la cité organisée par Ville amie des enfants à Paris au mois de juin 2009 sur le thème « eco-logiques : l'école, les déplacements. » Le travail a permis l'élaboration d'un projet en 10 actions « A pied ou en vélo, je me déplace pour ma planète !»

2009/2010 :

  • Le projet solidarité pour les enfants d'Haïti, les enfants ont confectionné différents objets, les ont vendus et l'argent récolté a été remis à l' UNICEF.
  • Le projet intergérationnel : les enfants ont souhaité partagé des moments de détente et de jeux avec les personnes agées. Un partenariat a été mis en place avec le foyer amical mouansois. Plusieurs fois dans l'année des rencontres ont été organisées.
  • Le projet écologique : les enfants sont très à l'écoute des projets concernant la protection et le respect de la nature. Ils ont donc été acteur avec beaucoup d'entousiasme dans le projet de plantation Bio à Haute Combe. Ils ont également participé à la fête de la forêt en créant une exposition avec leurs animateurs du mercredi.
  • Le projet déplacement actif : sensibilisation au déplacement en vélos, trotinette, à pied. Repérage lors des ballades avec les animateurs des endroits dangeureux, repérage des lieux où une piste cyclable serait la bienvenue. Ballade à vélo à l'occasion de la fête de la forêt

2010/2011 :

  • Organisation de la semaine du tri et du recyclage préparation de plusieurs stands de jeux et panneaux d'informations avec la participation de nombreux parents.
  • Protection de l'environnement  affichages, dessins, pancarte dans le cadre de la protection de l'environnement autour du projet « jolies poubelles ».
  • Des pancartes ont été placées dans la forêt de l' Orée du Bois.

2011/2012:

  • Participation active à la journée de l'abolition de l'esclavage. Présence des enfants de l'accueil de loisirs lors de la cérémonie, lecture de texte.
  • Participation à la semaine de la Mobilité dans le cadre de la journée des vélo-écoles.
  • Elaboration des panneaux exposés au rond point de l'entrée de ville lors des 10 ans de «ville amis des enfants». Tout en continuant des actions sur les déplacements en vélo,

les rencontres intergénérationnelles et le tri des déchets.

2012/2013:

  •  Ecole Aimé Legall :

 

Thème développé par les enfants : la sécurité aux abords des écoles.
Une rencontre a eu lieu avec les agents de la Police municipale afin que les enfants puissent échanger sur ce thème. Ils ont également rencontré les jeunes de l'OMAJ et leurs responsables afin d'échanger au sujet de l'utilisation partagée du skate park.
Ils ont aussi travaillé sur l'aménagement du territoire en partenariat avec la médiathèque autour d'une activité de cartographie et GPS ; le projet continuera en 2014/2015. Ils ont réalisé un reportage photo sur les abords de leur école.

  • Ecole F. Jacob :

Les enfants ont travaillé sur un nouvel aménagement du réfectoire afin de favoriser un temps convivial, calme et propice à la dégustation des plats.
Le projet a abouti : le restaurant « maxibon » a été inauguré au mois de juin.
Création en partenariat avec l' UNICEF de poupées « Frimousses » qui ont pour vocation d'être « adoptées » par les familles Mouansoises. Les bénéfices de ces ventes sont reversés l' UNICEF. Projet à pérenniser en 2013/2014.

  • Ecole de l'Orée du Bois :

Les enfants, sensibles à l'environnement, ont travaillé sur le thème de la faune et la flore de
la forêt de la Grand'Pièce. Ils ont confectionné des cartes sur le monde animal, qui seront,
à terme, affichées dans la forêt.
Ils ont également créé un jeu sur la faune et la flore destiné à leurs camarades de l'école de l'Orée du bois et à moyen terme aux enfants de l'école Aimé Legall.

 

La co-éducation :

Pour notre commune, la co-éducation a un sens, c'est même une nécessité.

C'est pourquoi nous attachons une grande importance à notre participation aux conseils d'écoles et aux conseils d'écoles d'enfants. Nous avons signé plusieurs contrats avec l'Education Nationale et la Caisse d'Allocations Familiales (Contrat Educatif Local, Contrats Temps Libre et Enfance) et mis en place des instances de dialogue et de concertation.

Le comité consultatif

Elus, parents, associations de parents d'élèves, enseignants, personnel de santé scolaire, responsables associatifs réfléchissent ensemble à l'élaboration des projets en faveur de l'enfant. Le comité consultatif est un lieu d'échanges et de réflexion, qui s'intéresse au fonctionnement de la restauration scolaire, des centres de loisirs et des circuits des transports scolaires, ainsi qu'à la sécurité aux abords de l'école.

Une restauration respectueuse de la santé et de l'environnement

Privilégier une gestion municipale de la restauration scolaire est une volonté des élus qui garantit la qualité des repas préparés pour les enfants des écoles.

Cuisiniers, économes, plongeurs et personnel de service sont répartis dans les cuisines des trois écoles de la commune où ils mitonnent des plats sains et équilibrés aux jeunes Mouansois, à base de produits frais garantis sans OGM, 100 % produits "bio" et de sauces "maison". Les menus sont élaborés par le service enfance lui-même.
Depuis le printemps 2011, une partie importante des légumes servis par le restaurant scolaire proviennent de la régie municipale agricole installée sur le domaine de Haute Combe à Mouans-Sartoux.
Pour confectionner ces repas, le personnel des cuisines observent des règles d'hygiène strictes et assure lui-même le nettoyage de la vaisselle et des locaux selon la méthode HACCP (Hazard Analytic Critic Control Point), un protocole qui permet notamment d'assurer la traçabilité des aliments servis aux enfants : contrôle des marchandises réceptionnées, nettoyage et désinfection quotidiens des lieux de travail et du matériel, traçabilité des températures (dans les frigos et congélateurs, à l'intérieur du camion de livraison, en debut, milieu et fin de cuisson, en début, milieu et fin de service).

Au niveau administratif, un agent du service enfance est chargé du renseigner le dossier HACCP en ce qui concerne la gestion des risques, l'entretien du matériel, les plans de nettoyage des locaux, les fiches d'aptitude profesionnelle, le plan de formation des agents, les conditions de fonctionnement des cuisines, la potabilité de l'eau, le plan de lutte contre les animaux indésirables, les fiches techniques des produits d'entretien utilisés, le descriptif du matériel, les recettes, etc.
En plus de ce travail exigeant, il gère le personnel des cuisines et s'occupe du marché alimentaire (détermination des quantités nécessaires par lot ; contact avec les fournisseurs, gestion des commandes, vérification des tarifs appliqués, paiement des factures).

Au total, ce sont vingt personnes qui travaillent dans le secteur de la restauration scolaire et préparent chaque jour plus de 1 200 repas pour les écoliers.

Fonctionnement des restaurants scolaires :

Les restaurants fonctionnent en self-service.
Ils sont ouverts à tous, sans restriction, et les familles peuvent inscrire, au choix, leur enfant 1 à 4 jour par semaine.

Aucun repas spécifique ne peut-être préparé pour raison religieuse ou médicale. Par contre, chaque école est équipée d'un réfrigérateur et d'un four à micro-onde pour les enfants bénéficiant d'un Projet d'Accueil Individualisé (P.A.I.) conformément au Bulletin Officiel.

 

Programme National Nutrition Santé (PNNS) :

Dans le cadre du PNNS, la commune a choisi de mener des actions de prévention de l'obésité et d'éducation à une alimentation équilibrée.
Ces actions sont menées par les équipes de l'Accueil de Loisirs Sans Hébergement.
Un partenariat avec le travail scolaire dans le cadre de l'éducation à la santé peut être envisagé avec les enseignants qui le souhaiteraient.

Un fruit à la récré :

Dans l'assiette des jeunes Français, les fruits et les légumes ne pèsent que 70 g/j, autant que les viennoiseries, biscuits et pâtisseries. Le programme national nutrition santé (PNNS) en recommande la consommation de 5/jour, notamment pour faire face à la montée de l'obésité des plus jeunes. Seul 1 enfant sur 5 respecte cette recommandation. La commune de Mouans-Sartoux a considérablement augmenté l'offre des fruits et des légumes des enfants déjeunant au restaurant municipal et sert quotidiennement au moins 3 des 5 portions quotidiennes de fruits et légumes recommandées. L'opération "un fruit pour la récré s'inscrit dans cette logique.

Un accès facilité aux nouvelles technologies

La commune n'a pas hésité à investir pour équiper au mieux les écoles en matériel informatique afin de faciliter l'accès des enfants et des enseignants aux nouvelles technologies et à l'information.

L'installation d'un réseau informatique dans chaque école permet notamment de partager les fichiers, les applications et le matériel. Le réseau facilite également la communication entre les personnes et les classes, fonctionnant comme une sorte d'intranet, et fournit un accès vers l'exterieur via Internet.

Les trois groupes scolaires de la commune sont reliés à Internet via l'ADSL.

Lors de l'année scolaire 2007-2008, la commune, en partenariat avec l'Education Nationale, a ainsi doté chaque école d'une classe mobile et d'un TBI (tableau blanc interactif). Depuis, le matériel est sans cesse renforcé et renouvelé et une dizaine de classes sont déjà équipées d'un TBI.

L'accueil collectif des mineurs (ACM)

Plus d'une soixantaine d'animateurs encadrent les ACM de la commune. Ils sont chargés d'animer les nombreuses activités manuelles, culturelles et sportives programmées tout au long de l'année. Le but : transmettre aux enfants les valeurs du partage, de l'écoute et du respect. Ces temps ludiques et éducatifs sont en fait la déclinaison des grands objectifs établis par l'équipe d'animation (favoriser l'hygiène de vie, développer les connaissances du milieu urbain et accéder à différentes connaissances).
L'ACM périscolaire se doit d'être un relais efficace entre l'école et la ville et garantir ainsi aux familles la sécurité physique, affective et morale de chaque enfant.

Ainsi sur les temps de cantine, et dans chacune de nos structures, est positionné un animateur référent, sur l'année et par classe. Celui-ci effectuera un appel nominatif, dans le calme, et dans la classe, en présence de tous les enfants, afin qu'aucun d'entre-eux ne puisse se retrouver à l'extérieur sans que la vérification (fiche sanitaire + modification de dernière minute (courrier, mail) ne soit assurée par les responsables de l'accueil de loisirs.

Les instituteurs auront à leur charge les enfants dits externes.

Sur le temps de centre de loisirs du soir, un enfant inscrit, même qu'un seul soir dans la semaine, sera systématiquement remis à l'ACM. Les parents devront venir le récupérer sur le temps d'accueil du centre.

Nous rappelons que toutes modifications d'inscription se fait en mairie annexe, 2e étage, auprès de l'accueil du service enfance.

En cas de besoins exceptionnel interférent dans le mode d'inscription cantine seul un mot daté et signé
des parents remis en main propre à un responsable de l'animation permettra la prise en charge de l'enfant.

Coordonnées des ALSH

  • Ecole F. Jacob : 04 92 92 13 97
  • Ecole Orée du Bois : 04 22 10 50 32
  • Ecole maternelle A. Legall : 04 92 92 43 89
  • Ecole primaire A. Legall : 04 92 92 43 72
  • L'accueil du matin et du soir et le temps de midi
  • L'accueil du matin est assuré à partir de 7h30 jusqu'à l'heure de rentrée des classes.
  • L'accueil du soir est assuré de l'heure de sortie des classes jusqu'à 18h30.

Le temps de midi est assuré durant les deux heures de l'interclasse.
Tous ces temps d'accueil sont déclarés Accueil Collectif de Mineurs à Jeunesse et Sports : ils sont donc encadrés selon les normes en vigueur.

Le service enfance a choisi volontairement la forme de structure ACM pour ces temps d'accueil qui assure un accueil de 1 adulte pour 10 enfants de moins de 6 ans et 14 enfants de plus de 6 ans (contrairement au mode de garderie traditionnel avec 1 adulte pour 40 enfants en élémentaire), afin d'augmenter la qualité du service rendu à la population et faire de ces moments de véritables temps éducatifs.
Pour chaque école, l'équipe pédagogique de l'accueil de loisirs est composé d'un directeur, d'un adjoint et d'animateurs diplômés BAFA, CAP petite enfance ou en cours de formation.

Chaque équipe élabore un projet pédagogique qu'il présentera à l'équipe enseignante. L'équipe de direction de chaque structure dispose d'un quota de temps de travail pour rencontrer l'équipe des enseignants ou le directeur de chaque école pour harmoniser les règles de vie et élaborer des projets communs. Les projets d'activité de ces temps d'accueil sont élaborés avec la volonté d'encourager l'autonomie de l'enfant.

L'accueil du mercredi, des petites vacances et d'été

Un accueil collectif déclaré Jeunesse et Sports, accueillant tous les enfants de la commune est ouvert chaque mercredi et chaque période de vacances scolaires dans une école de la commune.

Il accueille les enfants de 8h30 à 17h30 ; sauf le mercredi de 12 h 30 à 17 h 30.

Une garderie est organisée avant et après ces horaires (de 7h30 à 8h30 et de 17h30 à 18h30) pour les enfants dont les 2 parents travaillent. Le mercredi, un accueil à la demi-journée est proposé.

Ces accueils de loisirs sont encadrés par un directeur, un adjoint et des animateurs diplômés BAFA ou en cours de formation. Là encore, un projet pédagogique est élaboré pour chaque session.

"Ateliers coups de pouce"

Depuis la rentrée 2008, l'accueil de loisirs propose "un temps pour mes devoirs".
Cet atelier fait partie de l'accueil périscolaire et propose aux élèves un accompagnement à la scolarité en permettant aux enfants de pouvoir être aidés dans la réalisation de leurs devoirs et en participant à des ateliers éducatifs et culturels. Un temps d'échange animateurs/enseignants est prévu dans le projet afin d'optimiser au mieux la complémentarité de cet atelier avec l'école.

Les grands partenaires de l'année scolaire

Parmi les nombreuses manifestations organisées à Mouans-Sartoux tout au long de l'année, certaines s'adressent directement aux enfants, d'autres s'articulent autour de thèmes que vous évoquez déjà en classe et qui sont proches des préoccupations des enfants.

C'est pourquoi, les services municipaux qui organisent ces manifestations seraient heureux de pouvoir établir avec vous un véritable partenariat.
De cette façon, équipes enseignantes, agents municipaux et responsables associatifs pourront travailler de concert et en amont, afin d'adapter au mieux l'organisation des événements aux besoins, aux attentes et aux intérêts de vos élèves.

Par ailleurs, dans le cadre de l'éducation à la citoyenneté, nous pensons que la présence des enfants lors des commémorations des 11 novembre et 8 mai est indispensable car ce sont eux, les adultes de demain, qui seront bientôt en charge de cette mémoire collective et devront tirer les leçons du passé pour construire un avenir meilleur. Nous comptons beaucoup sur votre aide pour mobiliser le plus grand nombre d'enfants à ces occasions.

Septembre : Journée des vélo-écoles (18 septembre 2012)

Octobre :

  • 25ème Festival du Livre (5, 6, 7 & 8 octobre 2012)
  • Semaine internationale Marchons vers l'école (du 8 au 12 octobre 2012)

Novembre

  • Journée internationale des droits de l'enfant (20 novembre)
  • Semaine nationale "Mouv'eat" de la nutrition dans les villes (du 19 au 23 novembre 2012)

Décembre : Fêtes de Noël

Janvier : Galettes des rois du corps enseignant

Février : Carnaval

Mai :

  • Semaine de l'Environnement et Fête de la Forêt 10-mai
  • Commémoration de l'abolition de l'esclavage
  • Festival des Arts Plastiques Enfant (31 mai 2013)
  • Sport Ensemble (10 juin 2013)
  • Choeur Ensemble (20 juin 2013)

Marchons vers l'école

Commune pilote dans cette action, Mouans-Sartoux a été l'une des deux premières villes de France, avec Carpentras, à participer à la journée internationale "Marchons vers l'école", le mardi 2 octobre 2001.
L'objectif de cette journée était de retrouver le réflexe de la marche à pied pour se rendre à l'école : ce mode de déplacement ayant un impact positif sur la convivialité, la santé de l'enfant, la qualité de l'air et la fluidité du trafic automobile.

L'opération, renouvelée en 2002 et 2003, a permis de mener une réflexion sur les plans de déplacement à pied et en vélo qui sont progressivement mis en place sur la commune.

Ainsi, à l'école l'Orée du Bois, la proportion d'enfants qui se rendent à pied à l'école tous les jours a progressé de 23% à 39,70% en l'espace d'un an.

A l'école Aimé Legall aussi la sensibilisation a porté ses fruits et a permis de passer de 23% à 40,30 %.
Au cours de l'année scolaire 2003-2004, une nouvelle étape a été franchie :

  • À l'école François Jacob, un vélobus a permis à une vingtaine d'enfants, du 6 au 10 octobre puis du 10 au 14 mai, de se rendre à l'école en vélo en toute sécurité grâce à l'encadrement de bénévoles (enseignants, parents d'élèves, employés municipaux et élus). Devant le succès de de cette opération, le vélobus a été maintenu chaque mardi, jusqu'à la fin de l'année scolaire.
  • À l'école l'Orée du Bois, un deuxième circuit pédibus a été expérimenté du 10 au 14 mai, regroupant une quinzaine d'enfants, grâce à l'implication de la FCPE.
  • À l'école Aimé Legall aussi la forte implication de la FCPE a permis d'organiser un pédibus du 10 au 14 mai au départ de Grand Jardin Villge, qui s'est poursuivi chaque vendredi jusqu'à la fin de l'année scolaire.

En 2005, la ville a reçu le Trophée du Vélo pour la mise en place des pédibus, et s'est vue attribuer 10 vélos. Des circuits ont été pérennisés tout au long de l'année scolaire sur les 3 écoles grâce à la collaboration active des enseignants et des associations de parents d'élèves.

En 2006, chaque école continue, à son rythme, à pérenniser des parcours.

En 2007 : François-Jacob a poursuivi un vélobus et un pédibus hebdomadaires.

L'Orée du Bois a poursuivi son pédibus quotidien. Aimé Legall a réalisé une forte relance des pédibus grâce à une collaboration enseignants / parents d'élèves / municipalité. Les circuits ont été modifiés, un stand de sensibilisation à l'entrée et à la sortie des classes a été mis en place par les parents. Les enseignants ont mené des actions de prévention routière ciblées sur le piéton."

En 2008 : au chapitre des initiatives lancées durant l'année scolaire, Marchons vers l'école s'est déclinée au rythme d'une semaine par mois et sur deux circuits bien distincts sur l'école Aimé-Legall. Avec succès. Les jeunes participants à MVE ont par ailleurs activement participé à la "fête de la forêt" au travers d'une randonnée à VTT tracée dans la forêt communale.

« Tous ensemble en route pour la vie »

Depuis 5 ans, la commune organise la manifestation "Tous ensemble en route pour la vie" au mois d'octobre afin de sensibiliser la population, et notamment les plus jeunes, aux dangers de la route.

A cette occasion, les services municipaux qui noué des liens étroits de collaboration avec la Ligue contre la violence routière - Collectif 06 Arrêtons le massacre, la caravane de la Sécurité Routière et la Prévention Routière proposent, durant une journée, des ateliers (réservés aux enfants des écoles et du collège pendant le temps scolaire) : exposition de véhicules et de casques accidentés, démonstration de désincarcération par les pompiers, parcours en fauteuil roulant, pistes vélo et scooter, testochoc, réflexomètre, logiciel alcool, lunettes alcoolémie, etc.

En 2007, l'accent a tout particulièrement été mis sur les conduites à risque au volant : ceinture, vitesse, alcool et drogue.

L'événement "Tous ensemble en route pour la vie" s'inscrit dans une politique globale de prévention routière mise en oeuvre à Mouans-Sartoux, dont les acteurs privilégiés sont la gendarmerie, la police municipale et l'accueil collectif de mineurs et qui vise aussi bien la sécurisation des voies de circulation que le développement du transport actif et l'éducation aux bons comportements des usagers de la route. En 2006, la ville s'est vue décernée l'Echarpe d'Or de la Prévention Routière des villes de moins de 10 000 habitants pour l'ensemble de son action dans ce domaine.

En 2008, les Francas ont été conviés au château de Mouans-Sartoux où animateurs et enfants ont participé à une grande journée de sensibilisation sur les dangers de la route.

Les règles élémentaires de bonne conduite à tenir - en tant que piéton ou pilote de deux-roues, ont été redites par des personnels de la Gendarmerie nationale, les sapeurs-pompiers et des associations de lutte pour la sécurité routière.

« Journée internationale des droits de l'enfant »

Toutes les Villes Amies des Enfants de France et d'Europe organisent une grande manifestation chaque 20 novembre, à l'occasion de la journée internationale des Droits de l'Enfant.

Depuis quelques années déjà, les enfants des écoles avaient pris l'habitude de rencontrer le maire de Mouans-Sartoux afin d'évoquer avec lui les droits civiques et la situation des enfants dans le monde.

En 2004, d'autres rendez-vous ont été imaginés, parmis lesquels notamment la première réunion du Conseil de Ville des Enfants et la manifestation "Témoignages de solidarité" qui a permis de remettre à l'UNICEF, 2900 signatures pour la démobilisation des enfants soldats, d'adopter symboliquement le jeune Panchen Lama (enfant du Tibet choisi pour succéder au Dalaï Lama, il est aujourd'hui le plus jeune prisonnier politique du monde) et d'inaugurer une belle exposition sur le thème de la solidarité avec tous les enfants du monde.

L'année suivante, c'est de manière symbolique que le conseil de ville des enfants nouvellement élu s'est réuni pour la première fois de l'année scolaire le 20 novembre 2005. Et comme les jeunes élus avaient choisi de démarrer un projet humanitaire, ils ont rencontré des représentants des associations humanitaires de la commune, venus présenter leurs actions.

Pour l'édition 2006 de la Journée internationale des droits de l'enfant, les délégués du conseil de ville des enfants ont présenté l'exposition qu'ils avaient créée afin de faire connaître et respecter les droits de l'enfant, et inauguré deux nouveaux équipements destinés à la jeunesse : la ludothèque, aménagée dans la villa Synéphias au coeur du village, et les panneaux d'expression pour les enfants, installés dans la ville afin de recueillir les messages que les enfants destinent aux adultes.

En 2007-2008, un éclairage particulier a été apporté sur la santé et l'alimentation des enfants dans le monde puisque la commune développe de nombreuses actions dans ces domaines au niveau local, dans le cadre de son adhésion au Programme National Nutrition Santé (voir page suivante).

En 2011-2012 : thématique par l'UNICEF-Ville amie des enfants.

En 2012/2013 :
tous les enfants des écoles ont été sensibilisés aux droits fondamentaux de l'enfant. Une grande manifestation a été organisée pour l'anniversaire de ces droits le 20 novembre dernier. Tous les enfants y ont participé. Ils étaient réunis autour du rond point des droits de l'enfant symbolisant l'union pour la défense de ces droits ; des ballons, avec un message relatant un droit, ont été lâchés. Tout le cortège s'est ensuite déplacé vers l'hôtel de ville pour une inoubliable falsh mob et pour entonner la chanson des ricochets afin de clôturer ce moment festif.

« Mouv'Eat» : semaine nationale de la nutrition dans les villes

La commune de Mouans-Sartoux a organisé en 2007 et pour la première fois, la semaine nationale Mouv'eat de la nutrition dans les villes, en qualité de ville fondatrice et en partenariat avec les Eco-Maires.
Des animations sur le thème de la nutrition ont été proposés à la population et aux enfants des écoles des animations.
Cette initiative s'insrit dans le cadre de l'adhésion de la commune au Programme National Nutrition Santé (PNNS) et vient compléter un ensemble de mesures déjà adoptées dans les écoles :

  • Encouragement du transport actif (pistes cyclables, concentration des équipements en centre ville, " Marchons vers l'école ", pédibus et vélobus)
  • Gestion des restaurants scolaires en régie directe
  • Aménagement d'une cuisine dans chaque école
  • Suppression de la collation matinale
  • Préparation de repas à partir d'aliments frais, garantis sans OGM, de sauces "maison", de produits 100 % bio et de pain bio (farine type 80, moins de 18g de sel par kilo)
  • Programme d'actions "bien manger, bien bouger : c'est bon pour la santé" (augmentation de l'offre fruits et légumes dans les restaurants scolaires, mise en place d'un suivi individualisé des enfants sur leur alimentation et leur pratique physique, réalisation d'un livret d'information à destination des enfants, ateliers d'apprentissage aux bons comportements piétons et cyclistes pour les déplacements en ville)
  • Apéritifs "PNNS" offerts à la population lors des manifestations (fruits et légumes de saison, pain et boissons non alcoolisés)

«  Sport ensemble »

L'acceptation, au quotidien, du handicap de l'autre n'est pas une mince affaire.
Nous vivons le plus souvent «à coté» des personnes handicapées et non «ensemble».
C'est pourquoi l'expression «vivre ensemble» est plus judicieuse !

Et puisqu'il s'agit de faire évoluer la culture et l'éducation, pour vivre davantage «ensemble», l'association COMMET propose des actions de sensibilisation aux réalités du «handicap» à l'attention des enfants, en partenariat avec la ville de Mouans-Sartoux.
Chaque année, elle organise une journée du «sport ensemble» pour les écoles, instituts médico-éducatifs et clubs sportifs de la commune.

Les objectifs de cette action sont :

  • De permettre aux enfants, avec leurs différences et leurs handicaps, de vivre ensemble cette journée autour du sport
  • De les aider à appréhender le monde du handicap par le discours et l'expérience sensorielle
  • Proposer un terrain d'expérience aux enfants afin qu'ils puissent appréhender leurs différences et les intégrer dans une pratique
  • Faire connaître les accueils proposés par les clubs sportifs mouansois aux enfants différents.

« Semaine de l'environnement et fête de la forêt »

A travers ses choix dans le domaine de l'urbanisme, de l'éducation, de la santé, du sport ou de la culture, la commune de Mouans-Sartoux affirme sa volonté de bâtir une cité à l'échelle humaine, un lieu de vie et de rencontres où chacun puisse se sentir bien et s'épanouir.

Ses actions en faveur de l'environnement et du développement durable sont nombreuses et comprennent entre autres : élaboration d'un Agenda 21 local, programme de maîtrise de la demande d'électricité, soutien au commerce équitable, achats publics éthiques, tri des déchets, lutte contre la pollution de l'air, encouragement des transports en commun et du transport actif, économies d'énergie, défense des services publics, encouragement à l'économie solidaire et à l'expression de la citoyenneté, protection des ressources naturelles, etc.

La semaine de l'environnement, organisée chaque année à la fin du mois de mai, est l'occasion de faire connaître ces actions, de faire le point sur les solutions nouvelles proposées dans le domaine de la protection de l'environnement et du développement durable, mais surtout de sensibiliser la population au respect de la nature, à la lutte contre toutes les formes de pollution et à la protection de notre santé et de notre environnement.

Plusieurs actions sont proposées au public, parmi lesquelles on signalera notamment :

une journée "marchons vers l'école", le nettoyage de la forêt et la fête de la forêt qui vient clôturer de manière festive cette semaine de l'environnement.

Haut de page

enfance

logo-fond-menu

Direction de l'enfance et de l'éducation

6, rue Pasteur
06370 Mouans-sartoux
Tel  : 04 92 92 43 90
Fax : 04 92 92 47 07
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous contacter : icon-contact

Nos horaires :
Du Lundi au Vendredi
De 8H30-12H30
et de 13H30-17H00
Sauf le mardi
De 8h30 à 12h30
et de 14h30 à 17h

 
 Espace téléchargement